Passionnée par la danse et les projets pluridisciplinaires, Laure est à l'origine de nombreux projets transverses, collaborant avec des danseurs, chorégraphes, compositeurs, comédiens, ombromane...

fullsizeoutput_3404.jpeg
fullsizeoutput_3405.jpeg
fullsizeoutput_3407.jpeg

          DIPTIK #1 : Ce spectacle est né de la collaboration de la chorégraphe Katarzina Witek et du compositeur Elliot Galvin, pour 6 artistes musiciens et danseurs. Il a été créé en 2015 à Londres lors du festival Resolution! produit par The Place, une des salles les plus reconnues de la ville pour la danse contemporaine.

          Duet for 3 : Commande réalisée en 2016 par Laure auprès de Maude Zimmerli et Ailie Robertson, cette pièce explore comment une harpiste peut danser tout en jouant. La partie chorégraphique a été d'abord construite pour que la partition musicale puisse ensuite s'écrire dessus, donnant ainsi libre cours à toutes les possibilités de mouvements possibles. La harpe devient ainsi une personne à part entière, se mouvant dans l'espace comme les deux autres artistes.

https://youtu.be/UHuKax21Efg

          Magicae : Dans sa recherche continuelle de dépasser les barrières du concert classique , l'Alma Malher Kammerorchester a créé le spectacle Magicae, fruit de la collaboration avec la chorégraphe Juliette Rahon. Après plus d'un an d'échanges et de résidences de travail en petit groupe, l'orchestre s'est retrouvé pour deux semaines de résidences en été 2021 afin de faire naitre ce spectacle autour des oeuvres de Dukas (L'Apprenti sorcier), Stravinsky (L'Oiseau de feu) et Debussy (Le Prélude à l'après-midi d'un faune), racontant les tribulations d'un chef apprenti sorcier qui veut contrôler son orchestre.

Le projet a aussi été développé en une version plus petite pour comédien, violoniste et harpiste en vue de présentations scolaires pour les enfantes jusqu'à 10 ans.

          Nos de(ux)mains : Suite à sa collaboration à Londres avec la chorégraphe Maude Zimmerli, Laure a initié le projet de créer un spectacle harpe, piano et danse sur le même modèle que Duet for 3. S'alliant à la pianiste Marianne Salmona et à la danseuse Blanche Jandin, les quatre artistes créent un projet autour de l'appréhension et de  frontière entre musique et danse. S'articulant autour de Sonates de Scarlatti et de pièces contemporaines (Ligeti, Donatoni, Isang Yun), le public voit se dérouler devant lui une histoire de corps qui se libèrent petits à petits de toutes leurs chaines pour essayer d'atteindre une harmonie par le rapprochement entre les êtres. Ce spectacle est produit par la compagnie Ursa Rosso et sera créé en 2022.

          Mémoires universitaires:

The dancing musician / sounding dancer : how to combine music and dance within the same performer (2015 - Trinity Laban Conservatoire of music and Dance, London)

Le renouvellement du public de la musique classique dans l’industrie phonographique grâce aux projets pluridisciplinaires (2020 - ESMAC)